Societe Francaise de Psychopathologie de l'Expression et d'Art-therapie

Société Française de Psychopathologie de l'Expression et d'Art-thérapie

La Société Française de Psychopathologie de l'Expression et d'Art-thérapie a pour objet l'étude pratique, théorique et la recherche concernant les apports de toutes les formes d'expression artistiques à la thérapeutique, l'éducation spécialisée , la pédagogie et la culture.




​Le 1er mot de la présidente


​Le 1er mot de la présidente


Je tiens à remercier les membres du CA de m’avoir confié par un vote à l’unanimité la présidence de notre Société pour trois ans. Merci de votre confiance dont j’espère m’avérer digne, merci à notre Président sortant, Jean-Philippe Catonnée, d’avoir activement oeuvré pour notre Société et partagé avec nous cette fill-iation… La SFPE-AT et moi, c'est une longue histoire puisque j'ai eu la chance d’évoluer en son sein depuis voici… 30 ans !

• Un peu d’histoire…

• Dès mon arrivée à Paris en 1985, j’étais auditrice au Cycle de conférences organisé au Centre d’Étude de l’Expression à Sainte-Anne. • Mon tout premier article en français, sur l'auto-portrait, portait sur ma communication aux Journées de Printemps d’Albi organisées par le Pr Moron en 1986 et publiée dans Expression et signe, Psychologie Médicale qui a accueilli par la suite une dizaine de mes travaux.

• En 1987, en tant qu’étudiante en Maîtrise de Psychologie, j’ai fait un stage en art-thérapie à la CMME dans le service du Professer Lajeunesse et soutenu mon Mémoire de Certificat d’Etudes de l’Expression avec pour jury Claude Wiart et Jeannick Hubert.

• En 1990, j’ai pu faire mes premiers pas de psychologue clinicienne et art-thérapeute accompagnée par la supervision bienveillante et constructive de Béatrice ChemamaSteiner.

• J'ai eu la chance de connaître les figures historiques de notre Société : Gaston Ferdière, Claude Wiart, Jacqueline Verdeau-Pailles, Pierre Moron, les Brauner, Michel Guibert, Jean-Gérald Veyrat… Depuis 15 ans, je co-organise nos Journées d'Automne avec mes collègues et amis au Bureau : notre regretté ami, Jean-Gérald Veyrat, Jean-Philippe Catonné, Michelle Morin, Ghislaine Reillanne, Gérard Bouté rencontré lors de la préparation de mon colloque sur Camille Claudel en 2004...

Au sein ce nos Journées d’Automne, je retrouve chaque année avec un plaisir identiqueles collègues : Jean-Marie Barthélémy, Christian Claden, Valérie Deschamps, Jean-Pierre Martineau, Anne-Valérie Mazoyer, Youssef Mourtada, Marjolaine Roques... 

Désireuse d'ouvrir notre Société vers l'extérieur, j'ai également développé des liens de collaboration • avec des collègues de l'Université Paris 8 : Patrick Thomassin, Jean-François Lambert, Georges Bloess, Catherine Marion. Des liens qui nous ont valu de belles communications dans nos Journées, certains devenant des intervenants fidèles, d’autres adhérents à la SFPE-AT.

• avec le Séminaire Babylone de l’IMM : Maurice Corcos et Christophe Paradas dont je salue la présence désormais au CA. • avec l'Université Paris Descartes et le Master Création artistique arts-thérapies fondé par Edith Lecourt, en invitant des intervenants art-thérapeutes, doctorants et praticiens confirmés : Dominique Sens, Géraldine Canet, Sandrine Pitarque…

• avec le Groupe interuniversitaire Pandora, Création, Art et Psychanalyse: Céline Masson, Suzanne Ferrières-Pestureau, Angélique Christaki, Angélique Gozlan, Simone KorffSausse, Catherine Desprats-Péquignot…

• avec d'anciens étudiants du DESU Art-thérapie de l’Université Paris 8, Valérie Gardiennet et Frédérique Hertrich, qui ont présenté leurs travaux lors des Journées de Printemps à Clermont s/Oise.

• Ce que je propose de faire à l’avenir

Depuis de nombreuses années, j’ai pu nouer de solides liens d'amitié et de collaborations, partager et faire partager des d'objectifs communs au sein de notre société. Je suis heureuse de mettre cette expérience désormais au service de la Présidence de la SFPE-AT.Je désire m’y investir comme je l'ai fait jusqu'à présent, tout en proposant, en concertation et en collaboration étroite avec le CA et les membres du Bureau, un certain nombre d'innovations :

• Consolider les liens avec l'extérieur : vers l’université, vers la psychiatrie, le monde de l’art, les praticiens art-thérapeutes…

• Renforcer nos collaborations à l'intérieur : actualiser les modalités de fonctionnement de notre bureau et du CA (cf. notre nouveau règlement intérieur).

• Faire vivre notre revue, en élargir la diffusion. Moderniser notre site en le rendant plus interactif.

• Faire connaître davantage les travaux de notre Société notamment à travers les Journées de Printemps 2017 à Nice sur Le destin et les Journées d’automne 2017 dont je propose à la discussion le thème L’intime.

• Continuer à mettre en oeuvre nos missions initiales, en développer de nouvelles, participer à la réflexion sur le métier d’art-thérapeute en France et à l’international. Faire vivre notre Société, son histoire, son patrimoine, faire connaître ses réalisations nombreuses, les porter collectivement sera ma mission, sera notre mission, si vous voulez bien la partager avec moi.

Merci de votre confiance, merci de la participation de tous !

Au nom de notre Société, je vous souhaite d’excellentes fêtes de la fin d‘année et une bonne Année 2017, riche en projets, rencontres et réalisations…

Silke Schauder
Professeure de Psychologie Clinique et Psychopathologie à l’Université de Picardie Jules Verne psychologue clinicienne, art-thérapeute


Les mots de la présidente :  1 - 234 - 56  - 7