sfpeat

La Société Française de Psychopathologie de l'Expression et d'Art-thérapie a pour objet l'étude pratique, théorique et la recherche concernant les apports de toutes les formes d'expression artistiques à la thérapeutique, l'éducation spécialisée , la pédagogie et la culture.


 

Art-thérapie


- Destin de l'art-thérapie.
Dr Fr GRANIER - NICE – SFPE – DESTIN - 27 – 29 / 05 / 17 
 Nous sommes en 2017, soit avec un recul d’une quarantaine d’années, depuis le boum des art-thérapies dans les années 80. C’est donc l’heure d’un bilan sur des constats précis, objectifs, et vécus par de nombreux collègues. Quelles leçons en tirer pour envisager un destin de l’art-thérapie, au moment où celle-ci s’affiche dans les librairies de hall de gare sous la forme d’albums de coloriage. Comment en sommes-nous arrivés-là, et que pouvons-nous faire espérer aux jeunes générations.

-  Objectifs des psychothérapies médiatisées.
Dr François Granier - Président d'honneur de la SFPE-AT - Praticien Hospitalier. Toulouse.
L'art-thérapie désigne une activité récente à aborder en tenant compte du contexte des utilisations de plus en plus nombreuses de l'art dans le monde contemporain (social, politique, marché...). En soi, elle n'est ni l'art, ni la créativité, mais un ensemble de pratiques absolument hétérogènes, utilisées par des intervenants tout aussi nombreux. Ce qui est une conséquence logique puisque le terme d'art-thérapie est un oxymore, il n'y a en fait pas de lien structurel automatique et indiscutable entre pratique de l'art, et pratique thérapeutique. C'est bien thérapie qui pose problème dans ce binôme, de quel type, à quel titre, dans quel but, de quelle place, par qui, avec quel bagage? La fonction de médiation de l'art-thérapie peut donc osciller ainsi de la plus simple animation occupationnelle à la plus fine psychothérapie. Ce polymorphisme des contenus possibles renvoie finalement l'art-thérapeute à une question d'identité, laquelle, sur quels critères, au fil de quelles expériences, et dans quels milieux.

La psychopathologie de l'expression, qui a fait le lit de l'art-thérapie, garde par contre toute sa valeur herméneutique car elle a le mérite d'exiger une méthodologie mettant en rapport la clinique et les applications venues de la psychanalyse, de la systémique, des neurosciences et des nouvelles philosophies de l'esthétique. Elle offre la possibilité de ponts, que la pratique seule des art-thérapies risque de laisser ignorés. L'art-thérapie est une discipline encore très jeune, qui doit se soumettre à l'insight et à l'évaluation pour progresser. Elle ne peut à ce jour définir de statuts univoques, tant ses objets sont diversifiés et sans encore de véritables liaisons structurelles.

Lire : Objectifs des thérapies médiatisées. Dr François Granier - Janvier 2011